KLIM Veni Avis et test d’une souris gaming ambidextre

Chez PC-Gaming, on suit le développement de Klim depuis plusieurs années déjà. Cette entreprise française cherche à produire le meilleur à un niveau de prix très accessible. Ça marche plutôt bien pour le moment, et autant les casques que les souris de la marque nous ont toujours séduit. La Klim Veni est, à première vue, très classique, mais elle cache de beaux atouts sous sa coque plastique.

Dans ce test, je vous donne mon avis sur cette Klim Veni. Je vous parle de sa conception, de ses boutons et de son utilisation. Sans surprise, c’est une bonne souris, et je peux déjà vous dire que les utilisateurs sont nombreux à en dire beaucoup de bien (voir leurs avis ici).

Klim Veni Test / avis
  • Prise en main
  • Précision
  • Commandes
  • Qualité de fabrication
  • Rapport qualité/prix
4.6

Summary

Avantages et inconvénients

Ce que j’ai aimé :
Super rapport qualité/prix
Bonne prise en main
Qualité de fabrication excellente
Très bonne précision
Look discret mais élégant

Ce que j’ai moins aimé :

Configuration limitée

Un design assez sobre

Si vous aimez les paillettes et les lumières ? Vous voulez adapter la couleur des LED de votre souris au reste de votre setup gaming ? Alors vous n’êtes pas au bon endroit… La Klim Veni fait plutôt dans la sobriété et la discrétion. Il y a tout de même une LED dont vous allez pouvoir gérer la couleur, mais on est loin des lumières de la Klim Skill. Personnellement, je suis plutôt de la team discrétion, alors je préfère ce type de souris, sans fioriture.

Le look est donc assez classique, et on aurait apprécié avoir le choix de la couleur des plastiques. Malheureusement, elle n’est proposée qu’en noir. Quoi qu’il en soit, aussi simple que soit le design, je trouve cette souris plutôt jolie. On sent que les plastiques sont de bonne qualité, elle ne ressemble pas à un jouet et j’aime ce côté solide et sérieux.

Une ergonomie ambidextre

klim veni test avis

Que vous soyez droitier ou gaucher, cette Klim Veni est forcément adaptée. Elle possède 9 boutons au total, et est parfaitement symétrique. Avec un peu moins de 13 cm de long pour 3,5 cm de haut et 7 cm de large, elle est dans la bonne moyenne en terme de dimensions. Elle ressemble assez à une SteelSeries Rival 100. C’est une souris gaming légère, dont on peut régler le poids entre 100 g et 120 g, en retirant du lestes, cette personnalisation est plutôt sympa pour les plus pointilleux d’entre nous.

La coque est en plastique soft touch de belle qualité. La texture est bien douce sous les doigts, c’est toujours agréable. Il n’y a pas de manque d’adhérence pour autant, sa douceur n’empêche pas les mouvements rapides. Sur les côtés, le plastique est texturé, un peu plus rugueux, pour que la souris reste toujours bien en main.

Les clics droit et gauche sont légèrement creusés, ce qui ne change pas le confort habituel pour ce type de souris. Les côtés ne sont pas trop creusés, et ils accueillent chacun deux boutons, placés exactement de la même façon, à droite ou à gauche. On peut donc utiliser la souris de la main qu’on veut. Je suis droitier, et j’ai remarqué qu’il fallait un petit temps d’adaptation pour ne pas appuyer sur les boutons de droite sans le vouloir. Au début, c’est un peu frustrant, mais on s’y habitue finalement très vite.

Enfin, la souris glisse sur des patins bien larges en téflon, de bonne qualité. On va pouvoir l’utiliser sur toutes les matières, mais on préfère évidemment toujours utiliser un tapis de souris pour plus de confort et d’efficacité. Le câble de 1,80 m est suffisamment long pour multiplier les usages. C’est un câble tressé, solide et bien souple, pour une manipulation toujours agréable.

9 boutons en partie configurables

klim veni test avis

C’est du « plug and play », sans logiciel. Il suffit donc de brancher la souris, qui sera automatiquement reconnue par votre ordinateur. Il y a 9 boutons au total :

  • 2 boutons classiques : clic droit / clic gauche
  • 2 boutons sous le pouce
  • 1 bouton de molette
  • 2 boutons au-dessous de la molette
  • 2 boutons sous l’annulaire

Les clics sont sensibles, mais pas trop. Ils apportent un peu de fermeté pour éviter que les clics accidentels ne soient trop nombreux. Le rebond est parfait, on peut appuyer aussi rapidement qu’on le souhaite, et je n’ai pas rencontré de problème de réponse. Dès les premiers clics, on sent la différence avec les souris bas de gamme, c’est du bon matériel.

La molette est munie d’un crantage assez fin, pour zoomer avec précision, mais aussi pour scroller facilement dans les listes des armes ou des objets facilement. Les crans sont suffisamment marqués pour une utilisation précise.

Enfin, les deux boutons sous la molette nous donnent la possibilité de régler les DPI, entre 400 et 5000 DPI, avec 7 paliers différents. C’est idéal pour passer d’une arme à une autre, avec plus de vivacité pour un fusil d’assaut, et plus de précision pour un sniper.

Une configuration possible

À sa sortie, il était impossible de configurer les boutons, ailleurs que dans un jeu. C’était forcément un peu frustrant pour les utilisateurs qui avaient finalement deux boutons sous le pouce offrant les mêmes commandes que les deux boutons sous l’annulaire. Au final, les boutons pour l’annulaire n’avaient aucune utilité.

Klim est à l’écoute des utilisateurs, et ils ont proposé un petit correctif, qu’on obtient en leur envoyant un message. Il est désormais possible d’allouer des fonctionnalités différentes aux 4 boutons, ce qui permet forcément une utilisation plus complète. Ça reste très basique, il n’y a pas autant de possibilités de paramétrage que sur une souris Logitech G502 Proteus Spectrum, mais ce sera généralement suffisant pour la plupart des gamers.

Sensibilité et précision

klim veni test avis

C’est ici que la Klim Veni frappe très fort. À moins de 40 €, c’est l’une des souris les plus sensible et précise que j’ai eu l’occasion de tester. Les mouvements sont très fluides, avec une latence à 1 milliseconde seulement grâce au rafraîchissement à 1000 Hz. Pour un utilisateur bureautique, ça n’a aucune importance, mais pour un joueur qui doit être plus vif que ses adversaires, c’est crucial.

La Klim Veni se place au niveau de certaines souris haut de gamme, et vous allez donc pouvoir rivaliser avec tout le monde sur le terrain virtuel de votre choix. On apprécie également les 7 paliers de réglage des DPI, et donc de la sensibilité, qui permettent vraiment de trouver le niveau idéal pour notre style de jeu.

Le capteur optique utilisé est performant. C’est le PMW3310 qu’on retrouve sur des souris haut de gamme. Finalement, ici, Klim a réduit les coûts autour d’un capteur de très bonne qualité, ce qui permet d’avoir une souris performante et compétitive, sans avoir besoin de se ruiner. C’est parfait pour les joueurs à petit budget.

Test / avis Klim Veni : Le verdict

Sans surprise, Klim nous délivre une nouvelle fois un périphérique gaming de très bonne qualité à un prix vraiment attractif. Cette souris Klim Veni ne fait pas dans la fioriture ou la paillette. Elle n’a pas de LED RGB partout pour modifier ses couleurs et son look est plutôt classique, mais les matériaux utilisés sont de bonne qualité, que ce soient les plastiques de la coque, le téflon des patins et ou les boutons qui répondent particulièrement bien.

L’ergonomie est classique, mais on apprécie le côté ambidextre de la souris, qui sera utile aussi bien aux droitiers qu’aux gauchers. Les boutons sous le pouce ou sous l’annulaire sont désormais paramétrables, ce qui offre bien plus de solutions d’utilisation.

La précision est top, la sensibilité également. Le capteur est efficace, et c’est une souris gaming qui va nous permettre de lutter à arme égale avec les gamers les mieux équipés. Bref, pour moins de 40 € (vérifier le prix ici), on trouve difficilement mieux, et je vous conseille fortement cette Klim Veni !

RoxanneGay12